L'île de Minorque et la Culture Talayotique .... Il y a 3000 ans environ des gens dressaient ici des structures mégalithiques très impressionnantes, creusaient des hypogées et des abris dans la roche, et commerçaient avec des peuples lointains grace aux échanges maritimes ... mais qui étaient ils vraiment? .... 

L'an mille avant notre ère .... une petite île de 700kms carré, dans l'archipel des Baléares, territoire Espagnol. Minorque, Ménorca, compte plus de 1500 sites préhistoriques et c'est l'endroit au monde avec la plus grande concentration de ce genre de sites, avec donc 2 sites préhistoriques au km carré! .... Mais Minorque, c'est aussi et surtout pour les passionnés de grosses pierres, la Culture Talayotique. C'est le nom qu'on lui donne car ce peuple construisait des Talayots. 274 Talayots ont été recensés sur Majorque et Minorque, mais la plupart étant quand même sur Minorque.  Ce sont des Tours faites de pierres montées les unes sur les autres sans mortier. Parfois un, parfois 2 mûrs d'enceintes circulaires, au milieu, un pilier s'évasant du sol vers le plafond, pour soutenir des grosses dalles qui composent le plancher de l'étage ou le toit de l'édifice. On verra ça dans le détail dans la rubrique "Les Talayots" un peu plus bas. Mais je peux vous dire déjà que ces tours sont très semblables à celles que l'on peut trouver en Sardaigne, et que l'on appelle des  Nuraghes. On pourrait aussi les comparer avec certaines tours que l'on peut trouver en Corse et on verra tout ça. Je pousserai même jusqu'à une autre comparaison, à savoir les Brochs d'Ecosse. Les pierres utilisées sont différentes mais la structure est très ressemblante. 

En plus de construire des Talayots, ces gens ont commencé à bâtir d'autres ouvrages que l'on appelle des Taulas. Alors là il s'agit d'un ensemble en forme de fer à cheval (vu du ciel), avec une enceinte extérieure donnant la forme et intégrant des piliers mégalithiques. Au centre un pilier mégalithique très grand en forme de "T", formé de 2 parties, un pied et une table renversée dessus. La table posée dessus donc aura été creusée pour venir s'encastrer dans le pied. On verra tout ça dans la partie "Taulas"un peu plus bas. On verra également que certaines de ces structures ressemblent à des Temples très anciens de l'île de Malte, mais surtout à un autre site de Turquie, à savoir Gobkli Tepe. 

Ils creusaient également la roche pour y creuser comme d'autres peuples des Hypogées funéraires, des abris sous roches, mais aussi des puits et des Silos. 

Une autre construction, plus plus typique cette fois, il s'agit des Navetas. Ces constructions Cyclopéennes sont peut-être des Tombes collectives car des squelettes ont été retrouvés à l'intérieur. Elles ont une forme d'une demie coque de bateau renversée et possède souvent un étage. On y accède par des petits conduits et des grosses dalles percées horizontales représentent les portes comme on peut voir sur certains dolmens à couloir. Et là encore on trouvera des ressemblances avec d'autres constructions d'autres cultures. D'ailleurs, on retrouvera également autour de beaucoup de ces sites des Murailles Cyclopéennes, donc encore des murs de très grosses pierres sèches, taillées et assemblées assez finement et très ingénieusement (voir le site de Son Catlar dans le chapitre Taulas un peu plus bas), mais aussi des Cart Ruts (voir le site de la Navetta d'es Tudon) .  

Je vous ai monté une petite vidéo avec une compilation de quelques sites de l'île, sur une musique d'un "Collègue" à moi ;)           (retrouvez les infos sous la vidéo Youtube). 

Nous comprenons donc déjà que les pierres n'avaient aucun secret pour ces gens et qu'ils faisaient certainement partie de cette grande civilisation des peuples des mégalithes. L'extraction des blocs, le transport, la taille, l'assemblage ... on sait pas trop comment ils s'y prenaient et 3000 ans après ces pierres continuent à nous faire nous poser pas mal de questions. Juste histoire de poser le problème, si on prend pour exemple un ensemble en "T", comment ont ils faits pour aller placer en quasi équilibre une pierre de plus de 10 tonnes à plus de 4m de haut? ... On dessine encore ces gens comme peu vêtus, avec des petites tuniques, et des outils en pierre et en Bronze, poussant ces énormes pierres sur des rondins de bois .... je suis toujours halluciné devant ces dessins! .... Pas du tout réaliste pour moi. Il nous manque des informations importantes à mon avis ... ;) Les peuples des Mégalithes comme on les appelle n'ont pas révélé tous leurs secrets, loin de là .... (certains anciens sites, peut-être même tous, seraient alignés précisément sur une sorte de grille et ceci à une échelle planétaire ... ce sujet sera abordé dans la catégorie  "Mégalithes" avec les Menhirs, Dolmens et Alignements de Pierres. Mais comment auraient-ils faits ça? ... Mystère ... ;))

Avant de commencer à regarder en détails les sites, je voudrais un peu reparler des dates. Les plus vieux sites datés sur l'île de Minorque remonteraient à -2500 avant notre ère. Sur Majorque, les plus vieux squelettes retrouvés ont été daté de -4000 avant notre ère et les plus vieux outils -4800. Les Talayots correspondraient à une période vers -1500 et les Taulas seraient plus récents à savoir entre -1100 et -700. Gobekli Tépé en Turquie, qui ressemble donc beaucoup à ces Taulas, est daté lui à -12000. Plus de 10000 ans d'écart entre les 2, c'est stupéfiant! ... Je ne connais aucun autre site ressemblant à ces structures ailleurs dans le monde. Juste ces 2 ;) Minorque et Turquie .... d'où leur est venue l'inspiration? ... J'ai regardé le film de Bleuette Diot sur Gobekli Tepe, les datations et les hypothèses proposées. Si elle mentionne la ressemblance entre les sites elle ne fait pas plus de liens que ça entre les deux. Et oui, 10 000 ans entre les 2, et rien entre, c'est surtout ça .... donc pas de liens à priori .... 

En -1500 -1000 .... on trouvait un peuple mystérieux comme les Etrusques en Italie, qui eux aussi maitrisaient toutes ces techniques sur les pierres et qui creusaient des Hypogées. Quels étaient les échanges entre ces peuples? ... on sait que Minorque faisait du commerce avec les Grecs, les Phoeniciens, et peut-être d'autres ... on a retrouvé une statue d'Imothep sur un des sites de l'île, preuve des échanges entre les peuples. Minorque à l'époque possédait des ateliers de fusion du Bronze et on a retrouvé quelques lingots sur site, mais pour faire du Bronze il faut de l'étain, et il est introuvable à Minorque donc preuve là encore que des gens s'organisaient pour le faire venir jusqu'ici. 

On touchera du doigt d'autres sujets également, en parlant des Cart Ruts, ces sillons dans la roche qui laissent tout le monde perplexe .... on trouve ces sillons un peu partout sur la planète, mais on en trouve énormément à Malte, en Italie sur les terres étrusques, quelques uns en Sardaigne, et ici aussi à Minorque. On verra aussi une pierre qui sonne comme du métal, et d'autres sites incroyablement mystérieux. 

Les Talayots
Les Taulas